Le Club

L'histoire du badminton

 
Joueurs de badminton au Moyen-Age
Joueurs de badminton au Moyen-Age

Le badminton semble trouver ses origines dans plusieurs civilisations, telles que la Chine au Ve siècle avant J-C, ou encore l’Amérique latine avec les tribus Incas et Tupi qui pratiquait le jeu dit du «Pétaca». Cependant c’est sous le nom de « Battledore and shuttlecock » en Angleterre, et sous la France d’un jeu de cour en France que l’on va retrouver le badminton au XVIe siècle.

C’est le jeu de « Poona » pratiqué en Inde qui est reconnu comme le véritable ancêtre du badminton. Ainsi, la légende raconte que lors d’une réception à Badminton House en 1873, le Duc de Beaufort et des officiers de l’armée des Indes qui jouaient dehors se réfugièrent sous le hall en raison d’un orage. Ils s’approprient ensuite la paternité de ce jeu en lui donnant le nom du château : « Badminton ».

Par la suite, les premières règles du Badminton sont édictées et donneront lieu à la création de multiples fédération, et notamment la principale celle de la fédération internationale de badminton (IBF).

Depuis les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992, le badminton est un sport olympique.

  Le terrain de jeu

schéma terrain badminton

  Règles du jeu

Les règles du jeu en simple

 

Le score du serveur fait foi pour le côté du service. Le serveur est dans le carré droit si le score est pair, zéro étant considéré comme pair, à gauche si le score est impair. Le service se fait dans le carré de service opposé de l’adversaire : on sert donc en diagonal.


Les règles du jeu en double

 

Le serveur se positionne toujours en fonction du score de son équipe, donc à droite si pair et à gauche si impair. La règle devient la suivante : sur son service, si l’équipe gagne, elle marque un point, le serveur reste le même et change de côté ; si l’équipe perd, l’équipe adverse marque un point et le serveur est celui qui n’a pas marqué à la fois précédente où l’équipe possédait l’engagement. Le serveur se place alors en fonction de son score, selon le même principe qu’en simple, l’équipe adverse ne bougeant pas par rapport à sa position précédente.

  Les Points

 

Les sets se jouent en 21 points et chaque échange donne un point à celui qui le remporte.Un match se dispute en deux sets gagnants. Un set est remporté par le camp qui atteint en premier 21 points. Si le score atteint 20-égalité, le set est prolongé , et c’est le camp qui mène avec 2 points d’écart qui remporte le set.Si le score atteint 29-égalité, le set est remporté par le camp qui marque le 30ème point. Le vainqueur d’un set sert en premier au set suivant.

  Les Fautes

Il y a faute si :


– le volant, au moment du service, est frappé au dessus de la taille du serveur.

– le volant, au moment du service, ne retombe pas dans la zone de service adverse située en diagonale.

– les pieds du serveur touchent les lignes ou ne sont pas situés dans la zone de service à partir de laquelle le service a été exécuté.

– le volant tombe en dehors des limites du terrain (un volant dont la base tombe sur la ligne est bon).

– la raquette ou les vêtements d’un joueur touchent le filet alors que le volant est en jeu.

– le joueur frappe le volant au dessus du filet dans le camp adverse (on peut toutefois “suivre” le volant par-dessus le filet avec sa raquette au cours de l’exécution d’un coup).

– le volant est porté puis lancé lors de l’exécution d’un coup.

– le volant est frappé deux fois de suite par le même joueur. Toutefois, il n’y a pas “faute” si le volant touche la tête de raquette et le cordage en un seul coup.

– le volant est frappé successivement par un joueur et son partenaire.

– le volant touche le corps ou les vêtements d’un joueur, le plafond ou tout objet en dehors du terrain.

– le joueur a une conduite offensante ou persiste après avoir reçu un avertissement.

– le partenaire du receveur renvoie le service.

– le serveur, en essayant de servir, manque le volant.

– le volant touche le filet ou un poteau et commence à tomber vers la surface du terrain du côté du joueur qui a frappé le volant.


Il y a “let” si :


– le serveur sert avant que le receveur ne soit prêt.

– au moment du service, le serveur et le receveur commettent simultanément une “faute”.

– le volant est pris sur le filet et reste suspendu, ou si, après l’avoir franchi il est pris dans le filet, sauf au service.

– pendant l’échange le volant se désintègre et la base se sépare complètement du reste du volant. il se passe un évènement imprévu ou accidentel.

– Si un “let” se produit, l’échange depuis le dernier service ne compte pas et le joueur qui a servi sert à nouveau.